Réaction aux propos tenus par Harlem Désir sur les réfugiés espagnols

Nous y sommes malheureusement que trop habitués ! L’histoire est constamment réécrite par les élites parisiennes à la gloire de la France, sans se soucier de la réalité et des souffrances des peuples.

Harlem Désir, premier secrétaire du PS, vient de déclarer “… Espagnols ou autres qui ont été accueillis en France au moment où leur pays traversait des drames et des guerres, et qui en même temps étaient fiers de la solidarité de la France, qui étaient soulagés, qui étaient reconnaissants”.

camp Argelers

Or, c’est d’une part méconnaître l’atroce situation dans laquelle les réfugiés ont été “accueillis” et d’autre part nier les méfaits du gouvernement français qui à l’époque n’a pas hésité bien longtemps avant de renvoyer de force ces républicains dans l’Etat franquiste, les faire déporter vers l’Allemagne nazie ou, dans le “meilleur” des cas, les interner dans des camps de fortune où un très grand nombre d’entre eux trouvèrent la mort. Ces camps sont pourtant bien connus de la France et notre territoire catalan a été le premier concerné. Argelers, Ribesaltes, etc., ces camps où il n’y avait aucun soin, où les familles étaient souvent divisées, ne servaient en fait qu’à parquer des “étrangers” indésirables alors qu’ils n’étaient là que pour avoir une idée républicaine, donc anti-dictatoriale, et/ou pour avoir une culture catalane, fortement réprimée sous Franco.
Il serait peut-être de bon ton d’envoyer une biographie du Président Lluís Companys à Harlem Désir, ou du moins lui enseigner les circonstances de sa mort : représentant démocratique des catalans (président élu de la Generalitat), il est arrêté en France alors qu’il est en exil à cause de Franco. Il est remis aux autorités franquistes qui le fusillèrent. Ses derniers mots furent “Per Catalunya”. Seul président de gouvernement élu démocratiquement à avoir été fusillé, il semble peu probable qu’il ait été reconnaissant envers la France… Il n’est malheureusement qu’un exemple parmi de nombreux autres qui, anonymes, ont été renvoyés en Espagne, parqués ou encore déportés en Afrique du Nord ou en camps nazis.
J’appelle donc les instances locales du PS et plus particulièrement leurs élus à transmettre une demande de clarification des propos à leur premier secrétaire. Celui-ci ne peut ignorer et encore moins dédaigner les conditions de l’exil d’espagnols sous Franco.

Panneau camp Argeles



Recueil de Twits #MariagePourTous et #ManifPourTous

Ce recueil fait apparaître des pro et des anti égalité pour tous. A vous d’en apprécier la valeur. Je n’adhère évidemment qu’aux miens… et à quelques autres.
images
#ManifPourTous : 

Philippe de Villiers dans la #manifpourtous ? Sans déconner ? On lui rappelle à quel point ils sont équilibrés, ses enfants, ou pas ?

Brice Lafontaine ‏@bricelafontaine

@ArnaudDemanche pour ceux qui ne comprennent pas ce twit, Son 3e fils a notamment déposé plainte pour viol contre son frère aîné

Valtrier ‏@vaItrier (Valérie Trierveiler)

Cette #manifpourtous me fait penser qu’il faut que j’aille acheter le cadeau de mariage de mon couple d’amis Gay. #Temoin

SVP, arrêtez avec les photos de #manifpourtous, on signale des débordements aux urgences de gauchos qui ont fait des malaises cardiaques

Un papa + une maitresse + une maman + un curé + 12 enfants + une Renault Espace = une famille normale #manifpourtous

.@dassouline s/ @itele “aujourd’hui ce que l’on voit dans la rue, c’est le mariage entre la droite et l’extrême-droite” #manifpourtous

La valse des chiffres commence …! Ce dont on est sur, c’est que ceux du chômage sont exacts #ManifPourTous#LaCriseElleEstEconomique

Je rectifie : la plupart des images du Champs de Mars diffusées par@itele et @BFMTV st fournies (et dc maîtrisées) par la#ManifPourTous.

Hier contre le divorce, l’#IVG et le #PACS: un air relou de déjà vu cette #Manifpourtous

Message de l’eglise : Aime ton prochain, va donc manifester contre lui. #manifpourtous

Demain #manifpourtous contre l’égalité de droits. Donc bientôt ce sera manif contre les droits des femmes et dans 15j pour l’esclavage

Une pensée pour les enfants traînés à la #manifpourtous et qui, homos, pourront se marier. Parents, votre homophobie laissera des séquelles.

Dimanche il y aura trois rassemblements, en fonction de si t’es complètement nazi, juste homophobe ou tout simplement con.#manifpourtous

J’irai marcher le 13 janvier (…) Venez ! Marchez ! Écraser du pied gauche #Peillon cela porte bonheur. #manifpourtous

#MariagePourTous : 

J’serai curieux de savoir combien de personnes divorcées seront dans la rue pour défendre les valeurs sacrées du mariage?#mariagepourtous

Un jour je dirai à mes enfants que des gens sont descendus dans la rue pour dire que je ne pouvais pas être leur père.#mariagepourtous

La connerie du jour : Bruno Gollnisch (#FN): “les homosexuels veulent des enfants comme des animaux de compagnie” #BFMTV#MariagePourTous

52% des Fr. jugent que l’Eglise catholique n’est “pas dans son rôle” lorsqu’elle prend position sur le #mariagepourtous (LH2 / Nouvel Obs.)

Je préfère avoir 2 mamans ou 2 papa heureux et amoureux que une maman et un papa chacun de leur coté #MariagePourTous#LamourNaPasDeSexe

Christine Boutin (mariée à son cousin) lutte au nom de Jésus, né d’une mère porteuse et avec 2 papa, contre le #MariagePourTous !#paradoxe

Dans le même genre : Michèle Delaunay (ministre déléguée aux personnes agées) :

“Aujourd’hui les catholiques condamneraient la sainte famille : un mari qui n’était pas le père, une mère vierge…”

Et le “gagnant” :

Mariage pour tous ? Mais retournez au Marais à vous enculer bande de pd et les gweens retournez vous lecher la chatte !#TousAutantQuIlsSont



Mise en service des TGV Figueres – Barcelona

A partir de ce mercredi 9 janvier, neuf trains à grande vitesse relieront quotidiennement Girona à Barcelona en 37min. Depuis Figueres le trajet durera moins d’1h. Seulement deux d’entre eux nous permettront de faire le trajet depuis Perpinyà. L’information du journal catalan L’Ara nous indique qu’ils mèneront quasiment tous à Madrid et que le coût sera particulièrement faible puisqu’avec un abonnement de 10 trajets il n’en coûtera que 8,89€ pour un Figueres-Barcelona. tren-AVE-lestacio-Sants_ARAIMA20130102_0066_13

Alors quid de Perpinyà-Barcelona ? Et bien d’après les dernières informations, d’une part les horaires ne sont pas pratiques puisqu’ils ne permettent pas aux nord-catalans de passer une journée entière à la capitale (dans le meilleur des cas, moins de 5h), tout comme ils ne permettent pas non plus aux sud-catalans de passer une journée entière à visiter le Palais des Rois ou le Castillet (l’aller se faisant le soir).

Pour l’instant le site SNCF n’indique qu’un trajet par jour, d’une durée de 2h50, à 39€ pour une personne sans réduction (soit plus cher que le prix du trajet en voiture même par autoroute ! ) et avec seulement un horaire. Et cela, pour une réservation en semaine comme le week-end. Le site de la RENFE confirme ces horaires et prix. Il se dit qu’il faut un certain délai pour que les deux compagnies nationales se mettent d’accord sur les billets et correspondances. Certaines frontières françaises ont mis jusqu’à 3 ans pour s’accorder. Le ridicule ne tue pas… Tout est en place pour les TGV Perpinyà-Barcelona, reste plus qu’à s’organiser. Les informations officielles tablent sur mi 2013. Plus que quelques mois.

En espérant donc qu’il y ait rapidement une mise à jour… Sinon notons qu’il sera plus intéressant d’aller à Figueres en voiture et d’y prendre le train. 30 min de trajet en voiture, parking gratuit (en se débrouillant bien) et moins d’1h de train. Donc à peu près le même temps de trajet que si on le faisait totalement en voiture mais avec un coût moindre et surtout, pas de problème de parking à Barcelona.



De 2012 à 2013

2012 aura été une année de construction.

Pour la Catalogne Sud, des élections anticipées, provoquées par une nouvelle manifestation populaire de grande ampleur, auront vu la chute de l’autonomisme au profit de l’indépendantisme. Le gouvernement alors formé a pour tâche de préparer une loi de consultation à valeur référendaire en 2013 et de lancer la transition vers l’indépendance pour une entrée en vigueur en 2014.

En ce qui concerne ce blog, l’année se sera achevée en beauté avec un record de fréquentation à près de 1400 visiteurs sur un seul mois : décembre. L’article sur la différence de subventions entre le MHRC et l’USAP y est évidemment pour beaucoup puisqu’à lui seul il a généré environ 600 visites.

Au niveau associatif, le retour de l’association identitaire et culturelle InterCat est un grand succès. Une réunion publique rassemblant près de 100 personnes pour la création d’un groupe de réflexion, une adhésion de près de 300 personnes sur la page Facebook en seulement une semaine, un soutien ample de la société civile indiquant que le réseau politique de dirige pas l’associatif, … Que de belles choses.

Au niveau politique, 2012 aura été une année disons dans la continuité. Le renforcement de l’action d’U.C. au niveau territorial mais aussi sur le fond avec comme toujours la consolidation de nos réflexions, pas seulement sur la catalanité mais aussi et surtout sur le territoire et son développement. Je me suis présenté comme suppléant de Christine Espert aux législatives avec le succès que l’on connaît. Nous en gardons un très bon souvenir avec une expérience de terrain très valorisante. De plus, UC pose les bases de nos actions à venir avec la réalisation d’une charte qui sera prochainement soumise aux maires des 226 communes du département. Nous ne nous en cachons pas non plus : nous serons présents aux élections municipales sur différentes communes, dont Perpinyà. Cela ne présage en rien de nos accords. Nous nous réservons la possibilité de différentes alliances, voire même de monter notre propre liste. Tout un programme… Nous devons également rester vigilants sur de nombreux thèmes dont par exemple la création d’une gare sur la ligne à grande vitesse, sinon nous resterons exclus des grands échanges internationaux. Il faudra évidemment passer à la démonstration de ce que nous disons depuis toujours : le développement de Montpellier se fait au détriment de Perpinyà.

En parallèle, nous assistons à l’internationalisation de l’indépendantisme au Sud. Cette question n’est plus traitée comme de l’extrêmisme (sauf justement par les extrêmistes tels le FN) mais plutôt comme un fait de société auquel nous devons nous préparer, nous qui partageons plus qu’une frontière : une même culture.

2013, année clé.

Loi de consultation au Sud qui préparera concrètement l’indépendance pour 2014.

Ici, point d’élection mais tous s’y préparent. Les listes et stratégies pour les municipales seront évidemment établies avant la fin de l’année. UC est sur les rangs…

L’association InterCat prendra tout son essor. La première commission du groupe de réflexion InterAct verra le jour ce mois-ci avec pour objectif mettre en valeur le patrimoine local. La deuxième commission, sur le statut administratif de la Catalogne Nord suivra rapidement. En parallèle, le réseau européen d’associations pour le droit à l’autodétermination EPI concrétise également ses actions en mettant en oeuvre une consultation européenne pour que l’UE légifère et organise elle-même l’exercice de ce droit fondamental. Des conférences sont également prévues par InterCat afin d’informer mais aussi former les personnes qui le désirent à l’autodétermination et à connaître ces nouveaux enjeux européens.

Bref, tout se concrétise en 2013…