De 2012 à 2013

2012 aura été une année de construction.

Pour la Catalogne Sud, des élections anticipées, provoquées par une nouvelle manifestation populaire de grande ampleur, auront vu la chute de l’autonomisme au profit de l’indépendantisme. Le gouvernement alors formé a pour tâche de préparer une loi de consultation à valeur référendaire en 2013 et de lancer la transition vers l’indépendance pour une entrée en vigueur en 2014.

En ce qui concerne ce blog, l’année se sera achevée en beauté avec un record de fréquentation à près de 1400 visiteurs sur un seul mois : décembre. L’article sur la différence de subventions entre le MHRC et l’USAP y est évidemment pour beaucoup puisqu’à lui seul il a généré environ 600 visites.

Au niveau associatif, le retour de l’association identitaire et culturelle InterCat est un grand succès. Une réunion publique rassemblant près de 100 personnes pour la création d’un groupe de réflexion, une adhésion de près de 300 personnes sur la page Facebook en seulement une semaine, un soutien ample de la société civile indiquant que le réseau politique de dirige pas l’associatif, … Que de belles choses.

Au niveau politique, 2012 aura été une année disons dans la continuité. Le renforcement de l’action d’U.C. au niveau territorial mais aussi sur le fond avec comme toujours la consolidation de nos réflexions, pas seulement sur la catalanité mais aussi et surtout sur le territoire et son développement. Je me suis présenté comme suppléant de Christine Espert aux législatives avec le succès que l’on connaît. Nous en gardons un très bon souvenir avec une expérience de terrain très valorisante. De plus, UC pose les bases de nos actions à venir avec la réalisation d’une charte qui sera prochainement soumise aux maires des 226 communes du département. Nous ne nous en cachons pas non plus : nous serons présents aux élections municipales sur différentes communes, dont Perpinyà. Cela ne présage en rien de nos accords. Nous nous réservons la possibilité de différentes alliances, voire même de monter notre propre liste. Tout un programme… Nous devons également rester vigilants sur de nombreux thèmes dont par exemple la création d’une gare sur la ligne à grande vitesse, sinon nous resterons exclus des grands échanges internationaux. Il faudra évidemment passer à la démonstration de ce que nous disons depuis toujours : le développement de Montpellier se fait au détriment de Perpinyà.

En parallèle, nous assistons à l’internationalisation de l’indépendantisme au Sud. Cette question n’est plus traitée comme de l’extrêmisme (sauf justement par les extrêmistes tels le FN) mais plutôt comme un fait de société auquel nous devons nous préparer, nous qui partageons plus qu’une frontière : une même culture.

2013, année clé.

Loi de consultation au Sud qui préparera concrètement l’indépendance pour 2014.

Ici, point d’élection mais tous s’y préparent. Les listes et stratégies pour les municipales seront évidemment établies avant la fin de l’année. UC est sur les rangs…

L’association InterCat prendra tout son essor. La première commission du groupe de réflexion InterAct verra le jour ce mois-ci avec pour objectif mettre en valeur le patrimoine local. La deuxième commission, sur le statut administratif de la Catalogne Nord suivra rapidement. En parallèle, le réseau européen d’associations pour le droit à l’autodétermination EPI concrétise également ses actions en mettant en oeuvre une consultation européenne pour que l’UE légifère et organise elle-même l’exercice de ce droit fondamental. Des conférences sont également prévues par InterCat afin d’informer mais aussi former les personnes qui le désirent à l’autodétermination et à connaître ces nouveaux enjeux européens.

Bref, tout se concrétise en 2013…



Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *