Bourquin… pire que Frêche pour les catalans ?

Allez, c’est reparti… Comme si nous en avions besoin, comme si nous étions maso… Bourquin, président de la région et sénateur élu dans les P-O (alors qu’il n’y met plus les pieds), vient clairement de déclarer qu’il prend l’argent dans toute la région pour le mettre sur Montpellier. 
Pourquoi faire ce genre de déclaration ? Simplement parce qu’il lorgne sur la capitale régionale. Il tacle au passage la mairesse et le président de l’agglo de Montpellier, et le tour est joué. Voici l’article (Midi Libre) et l’extrait plutôt explicite de sa politique désastreuse pour la Catalogne Nord :

L’aéroport, le doublement de l’A 9, la gare Saint-Roch, la future gare TGV, la fédération des universités, la nouvelle fac de médecine, un énorme chantier de 37 M€, le pôle chimie, ma présidence du CHRU… le tout en continuant les projets de Georges Frêche, dont le lycée hôtelier qui porte son nom, le tramway. Il fallait payer 50 M€. Je suis allé collecter de l’impôt partout en région pour cela : à Mende, à 

Christian Bourquin

Narbonne, à Nîmes… pour payer ces projets à Montpellier. Cela fait 500 M€ d’investissement depuis que je suis là. C’est dire que je suis présent pour la ville.

Mon amour pour Montpellier est très ancien et s’amplifie avec le temps. Mon rôle de président de région, c’est de faire avancer tout le territoire et Montpellier en particulier, qu’elle renoue avec sa fonction de capitale régionale

Aujourd’hui, le transport collectif doit être incitatif : donner rapidement accès à la ville et être très peu cher. Cela renforcera encore l’attractivité de Montpellier qui en a perdu ces derniers temps.

Ajoutons à ces déclarations le fait qu’il n’y ait quasiment aucun investissement régional dans les P-O et vous ferez la balance assez rapidement… Nous leur payons des Tramways, des infrastructures sportives et de loisir (stades, piscines olympiques, zénith, …), le développement de leur université, etc.

Il anonce 500 millions d’€ pour Montpellier depuis qu’il y est !!!! Et pendant ce temps, en Catalogne Nord, l’université est abandonnée, l’USAP et les Dragons ont du mal à trouver des financements, nous n’avons toujours pas de grand stade (en même temps, la grande équipe doit être coulée selon les voeux de Freche), pas de patinoire, pas de fac de médecine (alors que nous avons un grand hôpital à Perpignan, un des meilleurs instituts de formation d’infirmières et un hôpital transfrontalier), une université en chute libre, un aéroport écrasé, aucun parc régional d’activité économique en fonctionnement (les autres départements en ont au moins deux), … Allez, je m’arrête là. Juste une dernière précision : Dieu -euh… pardon- Ch. Bourquin prévoit la construction d’un mémorial au Camp Joffre pour un coût d’environs 30 millions d’€. Voilà le seul investissement important qui est fait chez nous. Un grand monument aux morts qui n’aura pas de retombée économique.

Frêche a eu beaucoup de flair en prévoyant Bourquin comme successeur… Il ne pouvait pas trouver mieux pour Montpellier… et pire pour les catalans.



Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *