Centralisation toujours… Adieu la Catalogne

Souvent la majorité des gens -et j’entends par là également les politiques- considèrent que le catalanisme est désué, vieux, inutile quand il ne s’agit pas de folklore. Or, je ne porte pas ce genre de catalanisme. Effectivement, il est neccessaire de maintenir nos traditions. Cela fait partie de notre culture. Néanmoins, “mon” catalanisme est autre chose.

Pour moi, comme pour la grande majorité des jeunes et des actifs, il est primordial de se battre pour le développement local. Or, cela ne peut se faire qu’en ayant une réelle considération pour le territoire. Hier nous apprenions la centralisation prochaine des bureaux de Meteo France à Montpellier. Aujourd’hui c’est le centre de tri postal, pourtant tellement encré dans nos vies. A chaque fois qu’une centralisation montpellieraine s’opère, c’est la destruction immédiate de plusieurs emplois. Personne n’en parle car au niveau national, il n’y a pas de diminution immédiate des effectifs mais au niveau local c’est une catastrophe. Et ne comptons évidemment pas sur les institutions régionales pour compenser. Ce serait oublier que l’actuel président de région lorgne sur la ville qui n’a grandi que grâce à son nouveau statut de capitale. De nombreuses corrections auraient pu être apportées. Par exemple la maison régionale des sports. On aura bien compris que la Région (donc nous tous) y a mis plus de 5millions d’euros. Bourquin l’a tellement diffusé que c’est à se demander si le coût de la communication ne serait pas supérieur à la maison des sports elle-même ! Tout comme le stade, la gare, les nouvelles lignes de tram, etc. toujours pour Montpellier. Oh, mais consolons-nous, on voit arriver un gros investissement… 23 millions pour le territoire catalan ! Oui, quand certains ont droit à des infrastructures pour améliorer le quotidien, ou de bons investissements pour accroître l’implantation d’entreprises, nous avons droit à un mémorial ! Nous voulions un vrai stade, un zénith, une patinoire, une gare sur la ligne à grande vitesse, un aéroport, (bon j’arrête) nous aurons un mémorial !

Alors merci aux élus dits “locaux” qui centralisent tout, merci aux élus “nationaux” qui centralisent également. Reste à travailler ce nouveau catalanisme, ce catalanisme qui ose, qui entreprend. Et je laisse aux centralisateurs le soin d’eux-même devenir passéistes car ce sont eux, par leur incompétence et leur mauvaise gestion qui finiront par montrer que les catalanistes sont en réalité avant-gardistes.



Un comentari a “Centralisation toujours… Adieu la Catalogne

  1. Ben oui mon ami, tjrs pareil..mais il faut le dénoncer comme tu fais.
    À force de se plaindre, un jour q.q. vous écoutera….j’espère !!
    Molta força, Brice!

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *