J-M Pujol, l’opportunité du gilet jaune, tout et son contraire

Nous savions que les plus grands politiciens avaient pour habitude de tout récupérer, mais là on a atteint le fond avec Jean-Marc Pujol qui soutient les gilets jaunes. 

Vous me direz peut-être « et pourquoi pas ? ». Et bien voici pourquoi je pense qu’il se moque bien des gens à des fins politiciennes : 

Tout d’abord, son positionnement politique est devenu illisible. Il a exclu les macronistes de son équipe, puis a clamé l’union (autour de lui évidemment) car lui seul serait capable d’unir macronistes et toute la droite, et maintenant il se met contre le gouvernement En Marche. Comment retourne-t-il sa veste aussi facilement ? De la même manière que BFM choisit ses sujet : en fonction des sondages. 

Ensuite sur le fond : parmi les revendications les plus importantes des gilets jaunes, nous noterons la justice fiscale (difficile à définir mais globalement disons que la baisse d’impôts et taxes surtout pour les classes moyennes y répond) ainsi que la hausse du pouvoir d’achat. Les deux étant liés évidemment car si on baisse les prélèvements, on augmente le revenu disponible. Alors pourquoi pas Jean-Marc Pujol ? Et bien tout simplement parce qu’il s’est engagé en début de mandat à ne pas augmenter les impôts ni à la mairie, ni à la communauté urbaine. Bon, il avait aussi dit qu’il n’en serait pas président… nous savons que cette promesse n’a pas tenu deux jours. Pour revenir au détail de ses promesses, nous noterons qu’effectivement il n’a pas augmenté les impôts à la mairie de Perpignan. Mais il les a bien augmentés à la communauté urbaine ! Création de la taxe GEMAPI, hausse de la Contribution Foncière des Entreprises, hausse de la Taxe Foncière, hausse du prélèvement transports, … Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’a pas tenu cette promesse de maintient des prélèvements. 

Alors le voir maintenant affublé d’un gilet jaune au milieu de manifestants dupés, c’est quand même pour le moins ironique. Le tout en disant qu’il est proche du peuple et qu’il le comprend, juste avant de faire voter une nouvelle hausse des indemnités de ses élus… 

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *