Autoroute gratuite en Catalogne en 2020 puis 2021

Le ministre espagnol du développement José Luis Ábalos (nouveau gouvernement PSOE) vient de confirmer l’engagement porté il y a peu par son groupe socialiste alors qu’il était dans l’opposition : les autoroutes arrivant en fin de concession passeront à la charge de l’Etat et deviendront gratuites au plus tard l’été 2021. Cela concerne notamment L’AP-7, que nous prenons pour aller à Barcelone. Les contours restent à préciser mais cette annonce est intéressante car elle intervient dans la continuité de l’annonce catalane de rendre gratuite au plus tard en 2020 la portion dont la communauté autonome a la charge, juste avant d’arriver à la capitale catalane. Notons tout de même l’échéance et le timing de l’annonce dont on peut craindre qu’elle soit uniquement à visée politicienne, afin de redorer l’image du PSOE. Mais accordons-leur le bénéfice du doute et espérons que la gratuité soit effective en 2021.

Ces deux annonces préfigurent donc de meilleurs échanges. Couplées à la recherche en cours d’un opérateur pour des trains fréquents et à bas coûts entre les capitales nord et sud catalanes, nous aurons alors une facilité de liaisons que beaucoup attendaient.

Les relations transfontalières sont un énorme levier économique pour les deux cotés de la frontière. Certains craignent la concurrence mais il s’avère que nous avons la frontière la plus imperméable de France et devinez quoi… nous avons l’économie frontalière également la plus faible. Néanmoins il faut s’y préparer : parler leur langue, le catalan ; organiser nos journées et accueils touristiques en fonction de leur rythme de vie dont leurs vacances ; ou encore avoir tout simplement une offre culturelle et festive à la hauteur.

Le train à bas coûts devrait arriver en 2019. Les autoroutes passeront à bas coût (restera la partie qui nous concerne) en 2021. Reste à voir si les responsables politiques et les commerces sauront préparer cette grande opportunité. Jusqu’à présent, nous avons plutôt constaté l’inverse. Mais il n’est jamais trop tard…

Source El Pais https://elpais.com/economia/2018/06/17/actualidad/1529266170_481968.html?appnav=1

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *