Rapport Gallois

Pour ceux que ça intéresse, voici le rapport Gallois en téléchargement.

Je ne l’ai pas encore lu alors je m’abstiendrai de trop de commentaires. Juste un seul de ce dont on entend le plus parler : le rapport préconiserait une baisse des charges patronales. Le gouvernement y préfère un crédit impôt. Or une baisse des charges patronales donne de suite aux dirigeants de l’entreprise la possibilité d’augmenter les salaires ou le choix de garder le gain (que ce soit pour investir ou pour distribuer les dividendes). Mais un crédit d’impôt est d’une part différé par rapport à une baisse immédiate du coût du travail (donc le choix se portera plus facilement sur une répartition des dividendes ou un investissment que sur une augmentation de salaires ou avantages sociaux) et d’autre part, les entreprises en redressement ou en tous cas en prise a des difficultés pouvant justifier une exonération ou réduction de l’ISS, ne bénéficieront pas de ce crédit d’impôt. Or, ne sont-elles pas les principales intéressées pour maintenir l’emploi ?! 
Quant à la hausse de la TVA de 0,4 points pour la porter à 20%, si elle est absorbée par les marges vu sa faible teneur, la baisse de celle à 5,5% à 5% le sera tout autant dans l’autre sens et augmentera les marges sans bénéfice pour les consommateurs, donc pour la consommation, donc pour la croissance.

Bonne lecture

Deixa un comentari

L'adreça electrònica no es publicarà. Els camps necessaris estan marcats amb *